Psychanalystes - Psychologues - Médecins - Gérontologues - Psychiatres - graphologues - Linguistes - Sociologues - Philosophes

Question mark 3255118 960 720

Quelques personnalités de la psychanalyse, psychologie, médecine...

 

Sigmund Freud (1856-1939):

« Père » de la psychanalyse est aussi "l’inventeur" du terme « inconscient ». Il en propose une triple définition car il utilise le même mot pour signifier trois choses différentes : 

-  La psychanalyse est un procédé pour l’investigation de processus mentaux à peu près inaccessibles autrement.

-  C’est le nom d’une méthode fondée sur cette investigation pour le traitement des désordres névrotiques.

-  C’est le nom d’une série de conceptions physiologiques acquises par le procédé d’investigation et la méthode de cure et qui s’accroissent ensemble pour former progressivement une nouvelle discipline scientifique. 

Après avoir écrit une première conception topique (théorie des lieux) de l’appareil psychique vers 1900, Freud en élabore une seconde en 1920.

Ces deux topiques correspondent à deux modes d’appréhension et de définition du psychisme. (Freud concilia les deux modèles) 

Il propose une première différenciation de l’appareil psychique en trois systèmes : le conscient, le préconscient et l’inconscient

Théodor Reik (1888-1969):

Psychanalyste autrichien, non médecin et très proche de S.Freud. Il lutta toute sa vie, un combat aidé par celui de Freud, pour que les non-médecins (analytes profanes) puissent exercer la profession de psychanalyste.

Anna Freud (1895-1982):

Elle est la seconde fille de Sigmund Freud. C’est une psychanalyste (psychanalysée par son propre père) d’origine autrichienne, naturalisée britannique. A partir de 1926, elle se consacre à la psychanalyse des enfants.  

Philippe Pinel (1745-1826):

Médecin et précurseur de la psychiatrie. Il affirme que les "aliénés" peuvent être compris et soignés.

Marie Bonaparte (1882-1962):

Ecrivaine et pionnière de la psychanalyse en France. Elle a traduit en français l'oeuvre de S. Freud. 

Mélanie Klein (1882-1960):

Psychanalyste britannique d’origine autrichienne. En 1925, elle part pour Londres et devient l’élève de Karl Abraham (1977-1925). Elle s’installe de façon définitive à Londres et va poursuivre ses travaux parallèlement à ceux d’Anna Freud dans la psychanalyse d’enfants.  

Françoise Dolto (1908-1988):

Pédiatre et psychanalyste française. Elle est réputée pour avoir pratiqué la psychanalyse avec des enfants. 

Alfred Adler (1870-1937):

Médecin et psychothérapeute, fondateur de la « psychologie individuelle ». En 1907, il met en évidence le "sentiment d'infériorité

Carl Gustav Jung (1875-1961):

Médecin, psychiatre, psychologue, est le fondateur du courant de la « psychologie analytique ». Il propose ainsi de faire l’investigation de l’inconscient et de l’ « âme », c’est-à-dire de la psyché individuelle. Jung a établi sa théorie en développant des concepts clés du domaine de la psychologie et de la psychanalyse tel celui d’  « inconscient collectif ».  

Jacques Lacan (1901-1981):

Psychiatre et psychanalyste, élabore sa théorie de l’inconscient en disant que « l’inconscient est structuré comme un langage ».

Pour Lacan l’inconscient c’est le « discours de l’Autre ». Pour lui, il y a une suprématie de la parole et du signifiant.

Il effectuera « un retour à Freud » et prendra appui pour le démontrer sur les trois œuvres majeures de Freud : « l’Interprétation des rêves » (1900), « Psychopathologie de la vie quotidienne » (1904) et « Le mot d’esprit et ses rapports avecl’inconscient » (1905)

Wilfred Bion (1897-1979):

Psychiatre, psychanalyste britanique

(psychanalyse de groupe et théorisation sur la psychose)

Wilhelm Fliess (1858-1928):

Médecin. Il a entretenu une très grande correspondance avec S. Freud.

Jean-Martin Charcot (1825-1893):

Neurologue Française très connu pour ses travaux sur l'hypnose et l'hystérie.

Josef Breuer (1842-1925):

Il s'est intéressé à l'hystérie et a pris en charge la patiente "Anna O" (Bertha pappenheim)

Sandor Ferenczi (1873-1933):

Psychanalyste Hongrois (introjection, contre-transfert)

Georg Groddeck (1866-1934):

Le premier « psychosomaticien » qui ait intégré la psychanbalyse à cette discipline. Le corps « ne ment jamais ». 

Wilhelm Reich (1897-1957):

Psychiatre, psychanalyste (travaux sur la sexologie)

Karl Abraham (1877-1925):

Médecin et psychanalyste Allemand. Il a été analyste de Mélanie Klein.  

Alfred Binet (1857-1911):

Psychologue français et pédagogue. Il est connu pour la psychométrie. Il s'est également intéressé à la graphologie.

Alois Alzheimer (1864-1915):

Psychiatre et neurologue allemand. Il a décrit la maladie qui porte son nom: l'Alzheimer.

Hans Friedrich Asperger (1906-1980):

Pédiatre autrichien qui a donné son nom au Syndrome d'Asperger.

Jean Piaget (1896-1980):

Psychologue, biologiste connu pour ses travaux en psychologie du développement.

Bruno Bettelheim (1903-1990):

Psychanalyste et pédagogue américain (d'origine autrichienne). Il considère que l’angoisse est un élément important dans la psychose. En 1976, il obtient un prix pour "Psychanalyse des Contes de Fées"

Franz Alexander (1891-1964):

Médecin, psychanalyste américain (d'origine hongroise). Il est l’un des pionniers de la médecine psychosomatique et l’un des animateurs du mouvement psychanalytique américain. 

Marguerite-Andrée SECHEHAYE (1887-1964):

Elle était une psychologue et psychanalyste suisse. Elle appartenait à la Société suisse de psychanalyse créée en 1919 par Emil Oberholzer.

Marguerite Sechehaye est une pionnière du traitement psychanalytique des schizophrènes. Son ouvrage « Journal d’une schizophrène » en est un exemple classique. 

Elle a proposé une technique innovante : la « réalisation symbolique »

Jean Lhermitte (1877-1959):

Neurologue et psychiatre français, né dans l'Aisne en Picardie et mort à Paris.

(Le Signe de Lhermitte)

Carl Rogers (1902-1987):

Psychologue clinicien et humaniste américain. (Le councelling)

Abraham Maslow (1908-1970):

Psychologue américain et père de l'approche humaniste.

Maud Mannoni (1923-1998):

Psychanalyste française d'origine néerlandaise. Epouse d'Octave Mannoni. Elève de Jacques Lacan. (Espace Analytique)

Octave Mannoni (1899-1989):

Ethnologue, philosophe et psychanalyste français. (Espace Analytique)

Herbert Schaffer (1909-1978):

Le Dr Schaffer est un disciple et continuateur d'Alfred Adler. Président fondateur de la SFPA

Paul-Marie Maxime Laignel-Lavastine (1875-1953)

Psychiatre Français (neuro-anatomie, criminologie, histoire de la médecine)

 Il a préfacé un ouvrage d'Alfred Adler, "Le Sens de la vie"

Milton Hyland Erickson (1901-1980)

Psychiatre, psychologue américain

Travaux sur l'hypnose clinique et thérapeutique

 


 

Graphologie

 

Jules-Crépieux Jamin (1859-1940): 

Graphologue français qui contribua au développement de la graphologie. Il est l'auteur de l"ABC de graphologie" (1929) 

Il établit comme essentiel la VALEUR RELATIVE d’un signe selon le « milieu » graphique. 

La notion de niveau graphique est expression du milieu moral et culturel de la fin 19ème au début du 20ème.

JC Jamin donne « toujours la main à l’harmonie ». L’harmonie jaminienne ne doit jamais être séparée de son époque et de son cadre.

Max Pulver (1889-1952):

Graphologue suisse. Il est l'auteur de "Le symbolisme de l'écriture" (1931). Il théorisa la notion de symbolisme de l'espace appliqué au champ graphique.

René le Senne (1882-1954):

Philosophe, psychologue. Fondateur de la caractérologie française.

 Gaston Berger (1896-1960):

 Connu pour ses travaux sur la caractérologie, indispensable en graphologie.

Anna Teillard (1889 -1978):

Elève de Carl Gustav Jung. Elle met à la portée des graphologues les données psychologiques jungiennes.  

Camillo Baldi (1550-1637): 

Médecin et philosophe Italien. Il a été le 1er auteur à évoquer la graphologie. (Mais l'histoire de la graphologie et plus exactement de l'écriture et de ce qu'elle représente date de bien avant le 16ème siècle)

Abbé Fandrin:

Il a créé en 1830 avec son élève JH Michon la 1ère école de graphologie. Il a écrit la 1ère "Méthode pratique de graphologie"

Jean-Hippolyte Michon (1806-1881): 

Prêtre français, archéologue et précurseur de la graphologie. Il a fondé la SFDG (qui publie la revue "La graphologie") en 1871.

Ludwig Klages (1872-1956):

Philosophe, graphologue et caractérologue. L'écriture est considérée dans son aspect dynamique et il apportera sa théorie sur la notion de niveau vital, le "formniveau"

Walter Hégar (décédé en 1959):

Graphologue allemand. La graphologie par le trait.  Il donnera une dimension socio-psychologique du graphisme; nous parlons de "graphologie de l'expression"

 


 

Philosophie

 

Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831):

Philosophe allemand. Il note au début de la philosophie de l'Esprit que la maxime du "connais-toi toi même", si souvent reprise par Socrate, n'a rien à voir avec une simple invitation à quelque étude caractérologique de l'individu par lui-même, mais qu'elle constitue au contraire un appel à ce premier effort de réflexion pour parvenir à une "connaissance de ce qu'il y a d'essentiellement vrai en l'homme, comme aussi du vrai en et pour soi" (Jean Brun, philosophe français, dans "La conscience et l'inconscient")

Socrate (470-399 av JC):

Philosophe grec considéré comme l'un des inventeur de la philosophie morale et politique.

Platon (424/423 - 348/347 av JC):

Philosophe grec. Deux de ses citations: "L'homme est à la mesure de toute chose" et "La victoire sur soi est la plus grande des victoires"

Henri Bergson (1859-1941):

Philosophe français. Il s'est intéressé par les mathématiques, la biologie, la psychologie, la sociologie et la religion.

Arthur Schopenhauer (1788-1860):

Philosophe allemand. Inspiré de Platon et de Kant. 

Emmanuel Kant (1724-1804):

Philosophe allemand. Précurseur de l'idéalisme allemand.

René Descartes (1596-1650):

Il formule le cogito "Je pense donc je suis"

Baruch Spinoza (1632-1677):

Philosophe hollandais d'origine judéo-portugaise. Selon lui, la « fin ultime » de la philosophie c'est la constitution d’une authentique éthique du bonheur et de la liberté.

Friedrich Wilhelm Nietzsche (1844-1900):

Philosophe et poete allemand. Nietzsche a développé une psychologie des profondeurs (dont tout le premier chapitre de "Par-delà bien et mal" est un exemple) qui met au premier plan la lutte ou l'association des instincts, des pulsions et des affects, la conscience n'étant qu'une perception tardive des effets de ces jeux de forces infra conscients.

 


 

Des contemporains...

 

Psychanalyse, psychiatrie, gérontologie-gériatrie, sociologie

 

Elisabeth Roudinesco:

Historienne et psychanalyste française.

Gabriel Balbo:

Psychanalyste. Fondateur de la LAF, association psychanalytique, en 2005.

Jean Laplanche:

Philosophe et psychanalyste français (décédé en 2012)

Jean-Bertrand Pontalis:

Philosophe, psychanalyste français (décédé en 2013)

André Virel:

Dr en psychologie, sociologue, anthropologue et universitaire (1920-2000): Onirothérapie

Serge Tisseron:

Psychiatre, psychanalyste.

Philippe Grimbert:

Ecrivain, psychanalyste.

Juan-David Nasio:

Psychiatre, psychanalyste.

Christophe Dejours:

Psychiatre, psychanalyste français, fondateur de la "psychodynamique" du travail

Clotilde Leguil:

Psychanalyste, membre ECF

Elle a contribué à L'Anti-Livre noir de la psychanalyse, sous la direction de Jacques-Alain Miller et a milité contre le livre de Michel Onfray sur Freud

Marc-Alain Descamps:

Philosophe, psychologue, psychanalyste, écrivain français.

Didier Anzieu:

Psychanalyste français décédé en 1999. Concept de "Moi peau"

Boris Cyrulnik:

Psychiatre, psychanalyste français

Michael Bálint:

Psychiatre, psychanalyste d'origine Hongroise (1896-1970). Définition de trois zones de l'appareil psychique :

la zone œdipienne, la zone du «défaut fondamental», la zone de la création

Jean Bergeret:

Médecin et psychanalyste français. 

Jean Bergès:

Il était pédopsychiatre, psychanalyste membre de l'Association Lacanienne Internationale. Ancien chef de clinique et responsable de l'unité de biopsychopathologie de l'enfant de l'hôpital Ste Anne (Paris).

André Green:

Psychanalyste (décédé en 2012)

Margarete Mitscherlich:

1917-2012, psychanalyste allemande qui a oeuvré sur la culpabilité de l'allemagne nazie et le "refoulement collectif" des allemands après le 2de guerre mondiale 

Robert Spitzer:

Psychiatre américain (décédé le 25/12/2015)

 Connu pour son travail de révision du DSM à l'occasion de sa troisième version.

Il avait notamment participé à la déclassification de l'homosexualité comme maladie mentale en 1974

Louis Ploton:

Médecin, psychiatre, gérontologue

Pierre Legendre:

Juriste, psychanalyste

Philippe Brenot:

Psychiatre, anthropologue, sexologue

 


 

Linguistique

 

 Théo Peeters:

Neurolinguiste Belge. Spécialisé dans les troubles du spectre autistique. Il est animateur de formations et de conférences dans le monde entier. Il est l'auteur d'ouvrages sur l'autisme.

 


 

Anthropologie, sociologie, philosophie

 

 David le Breton:

Anthropologue et sociologue. Spécialiste des représentations et des mises en jeu du corps humain.

Serge Guérin:

Sociologue, spécialiste des questions liées au vieillissement

Gaston Bachelard (1884-1962):

Philosophe français, inventeur du concept de l'obstacle épistémologique

 


 

Graphologie

 

Véronique de Villeneuve:

Graphologue-conseil et psychologue de formation. Présidente de la SFDG.

Jacqueline Peugeot:

Présidente d'honneur de la SFDG. 

Arlette Lombard:

Graphologue-conseil

Madeleine de Noblens:

Graphologue-conseil (décédée en 2015)

Serge Lascar:

Scénariste, graphologue diplômé de la SFDG.

Jean-Charles Gille-Maisani (1924-1995):

Ingénieur, psychiatre, psychologue, diplômé en graphologie (SFDG). Il a continué "l'ABC de la graphologie" de Crépieux-Jamin et présente dans cet ouvrage une trentaine d'espèces nouvelles d'écritures, respectant l'esprit qui inspire la méthode jaminienne, celle d'une description minutieuse des espèces étudiées.

Il fait bénéficier la graphologie des progrès réalisés par la psychologie, avec la découverte de l'inconscient et de la psychologie des profondeurs, avec le développement des nouvelles typologie et la création de nouvelles écoles de langue allemande, en particulier.

Il a écrit, parmi d'autres ouvrages de psychologie et de graphologie, "Psychologie de l'écriture" paru en 1990 (Payot)

Julian de Ajuriaguerra (1911-1993):

Neuropsychiatre, psychanalyste. L'œuvre de Julian de Ajuriaguerra s'est intéressé au développement de l'enfant, essentiellement sur les désordres psychomoteurs et les troubles de l'écriture, mais aussi à la dyslexie : L’échelle d'Ajuriaguerra reste encore aujourd'hui un outil de référence dans l'évaluation de la dysgraphie.

Docteur Claude Villard (décédé en juillet 2015)

Graphologue diplômé de la SFDG en 1966 et du GGCF en 1970.

Claude Villard accordait beaucoup d'importance aux thèses psychanalytiques.

Réflexions sur "l'agressivité" (Graphologie n° 129, 1973)

A propos d'Afred Adler concernant ce sujet:

" Adler trouve la motivation dans un complexe d'infériorité. Mais il faut bien comprendre que ce "complexe d'infériorité" est naturel..."

(Hommage rendu au Dr Villard par Bruno Liefooghe, graphologue-conseil et Gestalt thérapeute, dans la revue "La graphologie" n°301, janvier 2016)

 

Jacqueline de Romilly

(1913-2010)

Philologue (spécialiste des langues écrites), essayiste et une grande humaniste

Elue membre de l'Académie Française en 1988

Professeure au Collège de France

Elle a été membre de la Société Française de Graphologie

Alain decaux

(1925-2016)

Homme de lettres, écrivain, académicien français. Il était membre du Comité d'honneur de la Société Française de Graphologie (SFDG)

 


 

http://www.eric-marie-psycho-social.com